CRISE SECHERESSE

Sécheresse – la situation demeure inchangée

Sécheresse – la situation demeure inchangée

 

L’arrêté préfectoral reste en vigueur.

– la zone MOSELLE au niveau crise,

– les zones AISNE-AMONT, MEUSE, SAULX ORNAIN et CHIERS en Alerte renforcée.

Classement des bassins hydrographiques

La zone MOSELLE est au niveau crise, les zones AISNE-AMONT, MEUSE, SAULX ORNAIN et CHIERS sont en Alerte renforcée.

Arrêté du 31/08/2022

( Arrêté n° 2022 – 9132   du 31  août 2022 )

Meuse ALERTE RENFORCEE
Moselle CRISE
Chiers ALERTE RENFORCEE
Aisne amont ALERTE RENFORCEE
Saulx-Ornain ALERTE RENFORCEE
carte

Rappel : Mesures de restriction au niveau Crise :

Au niveau CRISE, l’ensemble des usages non-prioritaires sont interdits. Les usages prioritaires sont : l’alimentation en eau potable, l’abreuvement du bétail, la santé et la salubrité publique, la lutte contre l’incendie et la préservation des fonctions biologiques des cours d’eau. Ainsi :

  • l’abreuvement du bétail par prélèvement en cours d’eau doit faire l’objet d’une demande à la direction départementale des territoires (DDT)
  • l’irrigation agricole, en maraîchage comme en grandes cultures, est interdite. En cas de nécessité, une demande de d’adaptation doit être faite auprès de la DDT
  • Contact DDT : ddt-secheresse@meuse.gouv.fr
  • Mesures générales de restriction des usages de l’eau selon le niveau d’alerte et le type d’usage

Ces mesures de restrictions concernent l’ensemble des usagers: particuliers, collectivités, entreprises, agriculteurs :

Les arrêtés préfectoraux sont disponibles sur le site de la Préfecture, dans les mairies et sur le site PROPLUVIA.

Pour rappel, il existe 4 niveaux de gestion de la Sécheresse : vigilance, alerte, alerte renforcée et crise.

Madame le préfet rappelle que ces mesures de restrictions nécessitent également la vigilance et le civisme de chaque usager. Il convient que l’attention de tous soit portée sur la rareté de l’eau et que les consommateurs s’engagent dans des démarches d’économie.

La préfecture et l’ensemble des services de l’État sont mobilisés pour observer l’évolution de la situation et anticiper les risques de crise.