Gestion de l’eau – La préfecture appelle à la vigilance

 

En ce mois de mai 2021, le contexte hydrologique reste globalement acceptable. Cependant, le déficit pluviométrique observé au cours des mois de mars et d’avril a une incidence bien visible sur l’ensemble des cours d’eau du département.

La pluviométrie hivernale a permis d’avoir un niveau des nappes d’eau souterraines proche de la moyenne de ces dernières années. Cependant, la période de décharge des nappes a été plus précoce cette année en raison du déficit pluviométrique.

Cette situation a généré une sécheresse des sols impactante pour l’agriculture.

Les pluies de ces derniers jours permettent de maintenir la situation à un niveau ne nécessitant pas la mise en œuvre de restriction des usages de l’eau.

À ce stade, tous les Meusiens sont appelés à être vigilants et adopter une gestion économe de la ressource en eau, car le scénario météorologique des trois prochains mois indique une période plus chaude et plus sèche que les années précédentes. Ces actions individuelles permettront de retarder la possible mise en place de mesures de restriction dans les prochaines semaines.